Laboratoire Gly-CRRET :

Croissance, Réparation et Régénération Tissulaires

Partenaires

CNRS
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle

Logo tutelle

Rechercher

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Actualités du laboratoire

À la une

Vignette une

Les Corps de Weibel et Palade régulent les péricytes au cours de l’angiogenèse

08/08/2019 - Cette étude effectuée au laboratoire CRRET et publiée dans le journal ATVB montre que l’exocytose des Corps de Weibel et Palade (WPBs) et la sécrétion de l’Ang-2 sont régulées pendant l’angiogenèse afin de limiter le recouvrement des vaisseaux en cours de remodelage, en perturbant la signalisation autocrine Ang-1/Tie2 dans les péricytes :
Les Corps de Weibel et Palade sont des organites de stockage spécifiques des cellules endothéliales (ECs) formés par la polymérisation du vWF (...)

Lire la suite


Actualités du laboratoire

Vignette une

L’équipe du Professeur Patricia Albanese récompensée lors du 31e Congrès de la Société Française de Rhumatologie.

12/02/2019 - L’équipe du Professeur Patricia Albanese a reçu un Prix de recherche fondamentale de La Fondation Arthrose, le 10 Décembre 2018, lors du 31e Congrès de la Société Française de Rhumatologie. Financé par le Laboratoire Tilman SA, ce prix est attribué par la Fondation Arthrose dans le but de promouvoir la recherche fondamentale dans le domaine de l’arthrose. Il récompense les travaux de Patricia Albanese, PU de l’UPEC et Xavier Chevalier, PU-PH et Chef du service de Rhumatologie de l’Hôpital Henri Mondor de Créteil, sur le rôle des Héparanes sulfates du cartilage comme nouveaux acteurs de la (...)

Lire la suite

Vignette une

Les glycosaminoglycannes d’hippocampe atteint de la maladie d’Alzheimer ont des capacités altérées à se lier aux facteurs de croissance et à réguler leurs activités ainsi qu’à se lier à la protéine tau.

23/01/2019 - Les glycosaminoglycannes (GAGs), dont les héparanes sulfates et les chondroïtines sulfates, sont des composants majeurs de la matrice extra-cellulaire. Par leurs intéractions avec les facteurs de croissance liant l’héparine (HBGFs), les GAGs participent au maintient de l’homéostasie tissulaire et contribuent à l’auto-réparation. Activité neuritogénique du « brain-derived neurotrophic factor » (BDNF) sur des cultures de cellules de neuroblastome humain (SH-SY5Y). La longueur des neurites augmente en présence de GAGs extraits d’hippocampes AD (marquage β-tubulin III). Bien que de (...)

Lire la suite

Vignette une

L’excès de protéine En2 (Engrailed-2), surexprimée dans le cerveau des autistes, altère la morphologie neuronale et diminue le nombre de contacts synaptiques excitateurs in vitro.

05/09/2017 - En2 est un gène de susceptibilité à l’autisme et les personnes atteintes d’autisme affichent une surexpression de la protéine En2, mais les effets de cette surexpression ne sont pas connus. Détection et analyse automatiques des jonctions synaptiques. Détails en sup. data à ce lien Dans une étude publiée dans PLoS One, nous révélons qu’une faible augmentation de En2 dans des cultures de cellules dissociées d’hippocampe qui expriment peu ou pas cette protéine est suffisante pour modifier de façon importante la morphologie des neurones, en particulier les neurones inhibiteurs (GABA), et (...)

Lire la suite

Vignette une

Le CRRET (UPEC) porteur du projet « ArrestAD » H2020 Technologies Futures et Emergeantes.

03/03/2017 - Le projet européen « ArrestAD », coordonné par le laboratoire CRRET et ciblant la maladie d’Alzheimer, a été sélectionné avec le plus haut score d’évaluation dans le cadre de l’appel à projet « FET-OPEN Technologies Futures et Emergentes, Horizon 2020 ». Ce projet propose une vision totalement innovante pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer et porte une conception nouvelle du diagnostic précoce et du traitement efficace de cette pathologie. Le leader scientifique et coordinateur du projet « ArrestAD » est le Professeur Dulcé Papy-Garcia, qui dirige le laboratoire CRRET à la Faculté (...)

Lire la suite

Vignette une

Implication de la phosphorylation de NPM1 et évaluation pré-clinique du N6L, antagoniste de nucléoprotéines, dans le cancer de la prostate.

31/05/2016 - Cette étude s’inscrit dans la compréhension moléculaire des mécanismes impliqués dans la progression du cancer de la prostate et dans la recherche de nouveaux traitements pour ses formes avancés. Le cancer de la prostate avancé reste actuellement incurable malgré les nombreuses avancées thérapeutiques de ces dernières années. La nucléophosmine (NPM1), protéine majoritairement nucléolaire mais pouvant effectuer la navette jusqu’à la membrane plasmique, est impliquée dans de nombreux processus dont la croissance tumorale. Localisation de la NMP1 phosphorylée aux sites Thr234/237 et du RA dans (...)

Lire la suite

Autres actualités : 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35